Bandeau
Patrimoine Culturel et Historique du Canton de Mouy
Histoire de notre Canton
Descriptif du site
Hondainville
Article mis en ligne le 17 juin 2014
dernière modification le 30 juin 2014

par Mauricette
logo imprimer


HONDAINVILLE 


Le village est habité aujourd’hui par 607 habitants.


Son territoire, d’une surface de 607 ha, s’étend dans la vallée du Thérain et dans le vallon du ruisseau de Lombardie.


Une longue colline, connue sous le nom de côte Saint-Aignan, occupe la région orientale.


Suivant une tradition orale, le village existait autrefois sur la pente de la côte Saint-Aignan, à l’endroit où est aujourd’hui le cimetière.


HONDAINVILLE qui dépendait du comté de CLERMONT, est un des lieux les plus anciens du Beauvaisis.


La Seigneurie en fut donnée en 974 au monastère de St Aubin d’Angers par Adélaïde de Vermandois, comtesse d’ANGY.


Un château fortifié existait sur l’emplacement de la ferme située au nord du village. Il portait le nom de Châteauvert.


La terre d’HONDAINVILLE fut acquise en 1780 par M. Bourgevin Vialart de St Morys, conseiller au parlement.


M. de St Morys avait réuni à HONDAINVILLE une quantité considérable de saules et avait pour objectif l’acclimations des arbres verts.


Sa mort imprévue a laissé sans résultat des recherches que les amis des sciences naturelles suivaient avec intérêt.


La chapelle Saint-Aignan, élevée dans le XIVe siècle et dont les ruines se voient au milieu du cimetière, était, dit-on, l’église paroissiale, lorsque le village d’HONDAINVILLE existait à mi-côte de la grande garenne.


Sur les hauteurs, le château de Saint-Aignan qui date environ de 1850, domine le paysage et se voit de très loin au sommet de son coteau boisé. Il fut la propriété du Comte de Luçay, savant médiéviste historien, économiste et juriste, et fut un grand lieu de l’érudition avec une gigantesque bibliothèque.


"CARRIERES", ancien fief, forme un écart vers la limite septentrionale du territoire.


"BUTTAUX" est un hameau qui, aujourd’hui, est en extension entre CARRIERES et HONDAINVILLE.


La cure d’HONDAINVILLE sous le vocable de Saint-Aignan, était conférée par l’évêque de BEAUVAIS. Devenue succursale aujourd’hui, elle comprend dans son étendue la commune de SAINT-FELIX.


L’église des XIIe, XVe et XVIe siècles, date donc de la fin du style à cintre plein et est en forme de croix ; l’abside est carrée, percée de trois croisées liées par un cordon en dent de scie ; les fenêtres latérales du chœur sont pareilles à celles de l’abside ; les modillons de la corniche sont simples.


Le clocher central est recouvert en ardoises et en éciles. Les transepts sont de style ogival. La nef parait de même époque que le chœur. Le portail est formé d’une arcade romane à boudins retombant sur des colonnettes à chapiteaux de feuillages ; il présente des traces de peintures ; une fenêtre semblable à celles du chœur est pratiquée au-dessus. Le chœur et les transepts sont voûtés, la nef est lambrissée. On voit sur l’un des autels latéraux un tableau peint sur bois représentant en trois parties l’histoire de Jésus-Christ.


Cette église et son clocher furent probablement réparés en 1687.


La chapelle Saint-Antoine, située près du village, est le but d’un pèlerinage auquel on se rend pour obtenir la guérison de la fièvre, et pour retrouver ce qu’on a perdu, moyennant une offrande déposée dans le tronc.


Sur la place de l’église de HONDAINVILLE, il faut prendre à gauche la rue de la Mairie. Après celle-ci, prendre à gauche la rue de Temple et continuer tout droit jusqu’à la D.12 qu’on prendra à gauche.


Au carrefour, emprunter à droite la D.89 en direction de THURY-SOUS-CLERMONT.

Dans la même rubrique

0 | 5

Bury
le 17 juin 2014
par Mauricette
Rousseloy
le 17 juin 2014
par Mauricette
Cambronne Les Clermont
le 17 juin 2014
par Mauricette
Neuilly sous Clermont
le 17 juin 2014
par Mauricette
Ansacq
le 17 juin 2014
par Mauricette


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © Patrimoine Culturel et Historique du Canton de Mouy - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4